Les noms proposés


22 noms

Les 22 noms proposés pour la monnaie locale du Narbonnais

Merci à ceux qui ont “planché” pour trouver un nom ayant rapport avec l’histoire des Narbonnais, leur culture, ou la monnaie locale, et suivant le règlement du concours “Un nom pour ma monnaie locale”, pendant l’automne 2013.

Certains noms ont été mûrement argumentés, tels :

le DE.NI.ER : extrait : ” Pourquoi le Denier ? Tout d ‘abord pour sa romanité, son histoire et son attachement à la région mais également pour sa transversalité dans le temps…et enfin pour son caractère « œcuménique ».

Selon Wikipédia , le Denier, du latin denarius, était l’une des monnaies de base du système monétaire romain. Le terme de « denier »a traversé l ‘histoire puisqu ‘il a continué à être utilisé de l’ époque carolingienne à la Révolution française ( longévité que j’ espère de bonne augure…)
Ce terme de Denier a l’ avantage d’ être rassembleur…il dépasse les frontières franco-française, car le denarius est également à l’ origine du mot DINAR, encore utilisé aujourd’hui en Serbie et dans nombreux pays du Maghreb  Il en existe une autre variante le DENAR qui est la monnaie de la République de Macédoine….

Enfin le mot DENIER est à mon sens un parfait acronyme pour cette future monnaie locale, prenant tout son sens en se décomposant comme suit : DE.N.I.E.R pour «  DEvise Narbonnaise Impliquant Echange de Richesses »

le SOLIDUS : “Cette dénomination est à la fois l’étymologie de solidité et de solidarité. Elle renvoie à la fois à la solidité du lien entre personnes et à la solidarité qui les unit. De plus, la consonance latine rappellerait l’origine romaine de Narbonne. 

Enfin, ce nom évoque aussi le “sol”, ancienne monnaie, et le soleil qui baigne si souvent notre belle ville !”

la GRAGNOTE : “grenouille en occitan, symbole et animal totémique de la ville de Narbonne (cf Saint-Paul Serge)”

l’EUROBINET : “Allusion faite à Canal de la Robine, classée au Patrimone Mondiale de l’Unesco, construit en 1686 et inauguré par Vauban, il est aujourd’hui un atout majeur du tourisme fluvial. Il a permis de rattacher Narbonne au Canal du Midi, ce qui permit de rejoindre la mer pour les échanges commerciaux”

l’OC : “Car l’Òc c’est local, Car l’òc ça vaut plus que l’or, Car l’òc si c’est occitan, C’est aussi excitant !”

le MON : “Comme : Monnaie Occitane Narbonnaise, mais aussi c’est le MON de demain que nous voulons”

l’ECU d’OC : “pour sa consonnance avec Ecu d’OR”

– le GABARRAS : “La tête plate du clou ne vous rappelle-t-elle pas quelque chose ? C’est le qualificatif que se donnent les gens de l’Aude :Les “Têtes plates’’. C’est 

de là que vient son origine

Gabarras

Bien que non argumentés, ont aussi été soumis au 1er vote :

le Saint Just, le Bon Narbon, le Gabatch, le Narbo, la Louve, la Mer, le Sold’OC, le Cigalou, la Robine

(Les 5 noms manquants sont expliqués dans le prochain article)

Après lectures explicatives et mises en situations des 22 noms pour étudier les concordances vocales (ce qu ia donné lieu à quelques extrapolations !),

Le jury a “dégagé” en 2 temps 5 noms qui sont soumis aux votes des habitants du Grand Narbonne (39 communes)